conakrytime

Brève déclaration de Damaro très heureux du refus du Parlement de lever son immunité qui permettrait à la Justice de le jeter en prison

GUINÉE  /  7 May 2019

Le député du RPG, Amadou Damaro Camara, président de la majorité présidentielle a eu hier lundi le triomphe modeste après le refus de ses adorables collègues du bureau de l’Assemblée nationale de lever son immunité parlementaire à la demande du ministre de la Justice, du Procureur général et de tous les magistrats guinéens pour leur permettre de le poursuivre, arrêter, emprisonner, juger et condamner pour outrage à leurs département et personnel :

« (...)

Chacun dans son rôle, la deuxième institution vient de consacrer la séparation des pouvoirs dans la république, en jugeant irrecevable la demande du procureur général.

Quant à moi, je réagirai à temps et de la manière la plus républicaine.

(...) »

Saran Condé

Pour AFRICA MONDE