conakrytime

Les anti-3e mandat affrontent la Police et la Gendarmerie et assiègent les rues de Conakry pour exprimer leur colère

GUINÉE  /  9 May 2019

Les manifestations contre le tripatouillage de la constitution guinéenne ne s’affaiblit pas dans le pays. Après plusieurs localités à l’intérieur de la Guinée profonde( Siguiri, Kankan, Boké…)

Ce jeudi 09 mai 2019, les jeunes anti -troisième mandat étaient dans la rue à conakry sur l’auto-route fidèle Castro, pour s’opposer à toute modification de la constitution.

Ces nombreux jeunes accompagnés de femmes, venus des différents quartiers de Bonfi, Matam, et la Carrière étaient dans la rue.

Ses hommes ont avertis les promoteurs du projet d’un troisième mandat en barricadant la rue, les pneus brûlés, cela a affecté la paralysie de la circulation.

Très mobilisés femmes et jeunes scandaient des slogans hostiles aux promoteurs du changement de la constitution guinéenne. Parce qu’elle a permis au président Alpha Condé d’être maître du palais Sekhoutourya en 2010 et la dernière élection en 2015.

Pour stopper ce mouvement, il a fallu l’intervention des forces de l’ordre afin de rétablir la circulation normale des usagers de la routes et des engins roulants.

Avec Aminata