conakrytime

Assemblée nationale : Le ministre de la Justice échappe à une grave humiliation grâce à son meilleur ennemi, Damaro

GUINÉE  /  11 May 2019

Les députés de la majorité présidentielle à l’assemblée nationale, semblent, de toute évidence, être certains que le ministre de la justice n’est pas innocent dans l’acharnement des magistrats contre le président de leur groupe parlementaire.

C’est pourquoi, ils ont décidé, ce jeudi, à l’occasion du vote de la loi sur le code civil guinéen, de réserver un accueil atrabilaire au Garde des sceaux, qui est venu présenter et défendre ledit projet.

Ils avaient presque tout mis en place pour se faire entendre en dénonçant Cheick Sacko.

Il a fallu une action d’éclat de Amadou Damaro, pour apaiser les esprits, c’est du moins ce qu’on apprend auprès de ces parlementaires qui ont juré régler les comptes au ministre.

Le député a aussi été vu devant les tables de tous ses collègues en train de leur marmonner quelques mots qui devraient être sûrement des mots de sensibilisation, comme pour se rassurer qu’il ne se passera rien de désagréable pour leur hôte du jour.

« Ce que Damaro vient de faire là, me prouve à nouveau qu’il est sage. Malgré l’acharnement des magistrats contre lui, il nous a demandés de surseoir à notre action. Il nous a sensibilisés en nous disant que ça ne nous fait pas honneur. A sa place, je n’agirais pas de la sorte, j’allais laisser mes amis dire à ces magistrats que ce qui est dit n’a rien d’outrageux et que c’est une vérité qui doit les emmener à se remettre en cause », nous ont témoignés les quelques députés qu’on a pu approcher.

Avec Mosaique Guinée