conakrytime

Préparation de guerre civile en Guinée: Le FNDC (Armée de l'opposition) des Guinéens des USA reçu au Congrès américain à Washington

GUINÉE  /  14 Jun 2019

Une délégation du Front National pour la Défense de la Constitution guinéenne, a été reçue, mercredi 12 juin, en audience, par le représentant Mark Meadows, républicain de la Caroline du nord et membre du Freedom Causcus de la chambre des représentants du Congrès américain à Washington. Un allié conservateur du président Trump au Capitol.

La délégation était conduite par Thierno Sadou Diallo, président du Mouvement pour la Réfondation de la République et comprenait en outre Aisha Biro Diallo, membre de la coordination du FNDC/USA.

Lors d’une séance de travail avec Josh Wentzel, assistant chargé des affaires législatives du congressman Meadows, ces représentants du FNDC guinéenne ont expliqué de fond en comble la situation socio-politque et économique du pays, les velléités du 3ème mandat ainsi que les conséquences d’un tel projet sur l’avenir du pays.

Au terme des entretiens qui se sont déroulés dans une atmosphère empreinte de cordialité, M. Diallo a remis au législateur américain un manifeste du FNDC dans lequel le mouvement dénonce les dérives dictatoriales du président Alpha Condé et invite la communauté internationale, particulièrement les Etats-Unis, à aider pour la consolidation des acquis démocratiques en Guinée.


La délégation du FNDC a par ailleurs remis au congressman Meadows une liste de 20 personnalités du pays impliquées dans la promotion d’un 3ème mandat pour le président Alpha Condé en vue de pérenniser leurs ntérêts cupides au grand dam des populations du pays.

Le Mouvement National pour la Défense de la Constitution est composé de la société civile et de plusieurs partis politiques du pays. Il est opposé à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée qui permettrait à Alpha Condé de s’éterniser au pouvoir alors qu’il doit quitter en décembre 2020.

Celui-ci ne s’est pas encore prononcé sur la question mais des spéculations et des actions sur le terrain par ses supporters indiquent la détermination du chef de l’Etat guinéen à violer la loi fondamentale dont il a pourtant juré de respecter.

Transmis par le FNDC