conakrytime

Les Guinéens vivant au Mali-Bamako ne se sentent pas en sécurité (Témoignages)

GUINÉE  /  4 Sep 2019

Lors d’un séjour passé dans la ville aux trois marigots, notre consœur Tiguidanke Diallo de la radio Espace de Labé a mis à profit l’opportunité pour s’intéresser à la situation des guinéens qui vivent de près l’instabilité qui secoue le Mali notamment vers ses portes situées au Nord.

Sita Camara, président des guinéens dans le pays d’IBK où il est arrivé au lendemain de l’agression portugaise de 1970 a bien voulu témoigner.

<<Ça a baissé nos revenus, on ne peut pas se hasarder à beaucoup de promener,à faire des rassemblements,ils ( terroristes) sont déjà à Bamako,il s’agit tout simplement de dire, c’est là où on veut.>>

Le climat sécuritaire depuis 2012 handicapé, le développement renchérit Habib Diallo qui indexé une crise à plusieurs dimensions.

L’une des communautés les plus touchées par cette chienlit est celle peuhle.

Ali Baba Sankare déplore les atrocités que vivent des centaines de famille :

<<Quand tu vois un berger fuir laisser ses animaux, ses enfants et sa femme, ça choque.>>

Pour les chiffres officiels fournis par la Minusma, depuis 2012 le bilan est de922 morts et 1051 blessés dont 93 morts civils et 177 blessés.

Avec Aminata