conakrytime

Le ministre des transports, Aboubacar Sylla, annonce d’importantes mesures pour la fluidité de la circulation à Conakry

GUINÉE  /  5 Sep 2019

Le ministre des transports, Aboubacar Sylla, était face à la presse, ce mercredi, 04 septembre 2019.

Cette sortie du patron des transports, visait à informer l’opinion des dispositions prises par son département, dans le cadre de l’amélioration de la fluidité de la circulation à Conakry.

Au cours de cet exercice, Aboubacar Sylla, a annoncé la mise en place prochaine, d’un plan de déplacement urbain (PDU).

Dans ce plan, plusieurs projets sont envisagés pour assurer dans le vrai sens, la mobilité dans la capitale.

Parmi les projets envisagés, il y a la création d’un réseau de transport à haut niveau de service.

C’est à dire, explique le ministre, son département envisage pour les déplacements des populations de Conakry à court et moins terme, d’utiliser de plus en plus le train pour le transport des passagers.

Le train étant par excellence, le transport de masse dans le monde entier, a-t-il ajouté.

Au niveau de la ligne de chemin de fer de CBK, il est prévu un doublement de cette ligne pour permettre d’avoir sur les 36 km qui sépare Conakry de Kagbelen, 17 rames de huit voitures et trente-trois trains par jour pour 2 400 passagers par train.

A en croire le chef du département, si ce projet se réalise, plus de 200 mille personnes pourront être transportées sur cette ligne de chemin de fer, en 24 heures.

Concernant les bus, un contrat a été signé avec la société Albayrak pour la réparation de 24 anciens bus chinois Kinglong qui sont à ce jour en circulation en plus des 50 donnés par la Turquie.

A cela s’ajoute la fourniture et l’implantation de barrières au niveau de certaines artères.

Au port autonome de Conakry, c’est aussi un désengorgement qui est prévu.

« On a prévu de mettre en service le port sec de kagbelen pour désengorger le port de Conakry. Tous les containers de marchandises qui arrivent à Conakry, vont aller automatiquement jusqu’à kagbelen par le train et le déchargement se fera là-bas (…) », a-t-il indiqué.

Une voie de 4,1 kilomètres va parallèlement être créé jusqu’au pont de Moussodougou. Et selon le ministre, C’est un projet qui ne va pas tarder à se matérialiser.

Autres choses et pas des moindres, c’est le transport maritime, en l’occurrence les bateaux-bus.

Le projet avance très bien, confie Aboubacar Sylla qui souligne aussi que les négociations sont terminées et la société qui a été retenue, dispose déjà de tout l’espace nécessaire pour la réalisation.

Il est également prévu que toutes les voiries secondaires et tertiaires soient effectivement remises en état. Ce qui est de la compétence du ministère des TP, a souligné le ministre d’Etat.

Le ministre d’Etat, a enfin indiqué que toutes ses réalisations, seront effectives d’ici la fin d’année, ou au plus tard au cours du premier trimestre de la nouvelle année.

Avec Mosaique Guinée