conakrytime

Guinée: L’INIDH regrette les incarcérations des journalistes et l’utilisation de la loi sur la cyber-sécurité à la place de la L002

GUINÉE  /  7 Sep 2019

Au cours de l’ouverture de la 3ème session plénière de l’INIDH, ce vendredi, 6 septembre à Conakry, Dr Alia Diaby et ses pairs, ont regretté les poursuites judiciaires enclenchées contre les journalistes, ces derniers jours.

Cependant, en plus du paragraphe que le président a réservé à cette actualité dans son discours d’ouverture, le vice-président Boubacar Yacine Diallo, lui-même journaliste, a regretté le fait que les journalistes soient jugés sur la base de la loi sur la cybercriminalité en lieu et place de la L002.

« Comme le président l’a rappelé, l’actualité reste aussi dominée par la mise sous contrôle judiciaire des journalistes en vertu d’une loi qui n’encadre pas la liberté de la presse. L’INIDH demande à ce que la loi L002 soit appliquée et que la loi portant cyber-sécurité ne concerne pas les journalistes, notamment pour les cas évoqués », a-t-il insisté.

Le doyen Boubacar Yacine Diallo a, par ailleurs affirmé qu’à date, l’INIDH ne peut avoir une position sur l’invite au dialogue faite par le président, étant donné qu’elle n’a pas été saisie.

Avec Mosaique Guinée