conakrytime

Impasse en Guinée: Après leurs clôtures le 26/09/2019, les consultations nationales se poursuivent jusqu’au 4/10/2019 (Bouréma Condé)

GUINÉE  /  3 Oct 2019

Le 4 septembre 2019, le Président de la République s’est adressé à la nation. Adresse au cours de laquelle entre autres sujets de préoccupations nationales, il a abordé la question des élections législatives et celle liée au principe de référendum constitutionnelle. Il a instruit Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement D’ouvrir sans délai une large consultation avec certaines institutions républicaines et les acteurs sociopolitiques du pays, consultations inclusives de recueil d’avis des uns et des autres sur ces sujets de préoccupations.

Le 9 septembre 2019, ces consultations ont été entamées sous la conduite effective de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, entouré des membres du Gouvernement, des membres de son cabinet et de certains hauts cadres des départements ministériels. Durant environ trois semaines, certaines institutions Républicaine, la classe politique à l’exception deux d’entre elles, la société civile, les personnes ressources, les mouvements, associations, et ONG se sont relayés à la Primature pour y livrer leurs messages.

Les débats furent clos le jeudi 26 septembre 2019. Face cependant à la demande pressante, voir même insistante de certains citoyens et de certains acteurs sociopolitiques de la nation, pour faire entendre leurs voix, Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement a instruit son Ministre conseiller spécial, Monsieur Khader Barry, de se mettre à la disposition de toutes celles et de tous ceux qui ont un message à livrer, recevoir ces messages par écrit à partir de maintenant, jusqu’au vendredi 4 Octobre 2019 à 17 heures.

Les différents écrits seront versés au document de synthèse général et soumis à la haute attention de Monsieur le Président de la République.

Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement, sait d’ores et déjà compter sur votre bonne compréhension.

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement