conakrytime

Cellou Dalein Diallo prévient : « La paix et la stabilité de notre pays sont menacées »

GUINÉE  /  8 Oct 2019

Réagissant à un tweet de Jim Wormington, chercheur principal de la division Afrique de Human Rigths Watch’s, au sujet de l’interdiction de manifester en Guinée, le président de l’UFDG a exprimé son regret face au refus des autorités guinéennes de lever cette interdiction.

« Nos droits et libertés sont bafoués, la paix et la stabilité de notre pays, menacées par l’obstination d’Alpha Condé de s’octroyer une présidence à vie. Pour les Guinéens, la rue demeure un moyen de faire entendre pacifiquement la voix de l’alternance démocratique », a-t-il laissé entendre.

Le FNDC, le front opposé à toute idée de changement constitutionnel, auquel appartient le parti d’El Hadj Cellou Dalein Diallo, s’apprête à annoncer les dates de ses prochaines manifestations de rue.

Une manière pour ce front, de braver l’interdiction des manifestations de rue, en vigueur depuis plus d’un an, dans le pays

Avec Mosaique Guinée