conakrytime

De nombreux députés de l’opposition abandonnent Cellou Dalein et Sidya Touré et participent à la plénière du jour à l'Assemblée nationale

GUINÉE  /  26 Oct 2019

Six (6) députés des groupes parlementaires « alliance républicaine et libéral démocrate » (tous de l’opposition politique) ont pris part aux travaux de L’Assemblée nationale de ce vendredi 25 octobre 2019. Ce sont honorables : Ibrahima Deen Touré et Mohamed Aly Doumbouya de l’UFR, Christian Sinata Touré et Thérèse Téwa Yaradouno de l’UPG, Aboubacar Soumah du parti PGDE, Alpha Sila Bah du PGRP et Holomo Kony Kourouma du parti PDDP et membre du groupe libéral démocrate.

50 députés sur 113 inscrits sont en plénière pour l’adoption de deux accords de prêts et d’un acte additionnel.
A noter que le député de l’UFR Cheick Touré avait fait un acte de présence à l’hémicycle peu avant l’ouverture de la plénière. Malgré la lettre de rappel adressée par le président de l’Assemblée nationale aux groupes parlementaires ayant suspendu leur participation aux travaux de l’institution, les autres députés de l’opposition ont décidé de briller par leur absence.

Issu du parti Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) de feu Jean Marie Doré, le député Christian Sinata Touré a justifié sa participation aux travaux de l’Assemblée nationale guinéenne. Selon ce membre du groupe parlementaire « Alliance Républicaine », c’est ce vendredi matin 25 octobre 2019 qu’il a pris la décision. Il ajoute qu’il s’est finalement rendu compte qu’il a été élu pour siéger.

« J’ai pris ma décision ce matin quand je suis arrivé pour rencontrer un de mes collègues. Je me suis rendu compte, que j’ai été élu député pour siéger à l’Assemblée nationale. Si non, si je ne siège pas, je n’ai rien à faire à Conakry, je retourne dans mon village », a-t-il fait savoir à la fin de la plénière du jour. « Notre parti est membre du FNDC. A ce titre, je me suis dit qu’il faut diversifier les fronts de lutte, ça ne doit pas être uniquement dans la rue. L’une des formes de la lutte que le FNDC mène, c’est aussi à l’hémicycle. Je suis prêt à mener cette lutte au niveau de l’hémicycle », a déclaré ce député de l’opposition.

Pour d’ailleurs marquer sa présence à l’Assemblée nationale, Christian SinataTouré a fait une motion demandant aux députés d’observer une minute de silence à la mémoire des personnes tombées lors de la manifestation du FNDC du 14 octobre 2019. Chose qui a été acceptée par les élus du peuple.

Deux accords de prêts du fonds africain de développement à la République de Guinée plus un acte additionnel ont été adoptés par les députés ce vendredi 25 octobre 2019 à l’Assemblée nationale. Le premier accord de prêt est relatif au projet d’aménagement de la route Boké-Québo (Phase 1) long de 107 km. Il s’élève à 5 120 000 UC soit 6 117 000 euros, remboursable en 40 ans.

Selon Alfa Mohamed Diallo, le rapporteur général de l’Assemblée, la première phase consistera à la réalisation de la route du PK 45 de Dabiss à la frontière avec la Guinée-Bissau y compris la construction d’un pont sur le fleuve Cogon (lot 2) et de la frontière à Québo du côté de la Guinée-Bissau (lot 3) alors que la deuxième phase ajoute-t-il, portera sur le lot 1 du PK 0 de Boké au PK 45 y compris la construction d’un pont sur le Tinguilinta.

Le ministre des travaux publics Moustapha Naïté s’est félicité de ce prêt de 66 milliards 88 millions 704 milles GNF à la Guinée. « Le projet constitue une réponse concrète à la demande croissante de transport de passagers et de marchandises sur le corridor Conakry-Bissau-Dakar », a-t-il déclaré.

Le deuxième accord de prêt concessionnel du FAD à la Guinée est relatif au programme intégré de développement et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger (PIDACC). Il s’élève à 7 millions 500 mille unité de compte (UC) soit 9 millions 390 mille euros. Quant à l’acte additionnel, il est relatif à l’harmonisation des normes et des procédures de contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les États membres de la CEDEAO.

Avec Mosaique Guinée