conakrytime

Sidya Touré accuse Alpha Condé d'avoir déjà prévenu de «tuer les Guinéens opposés à la «modernisation» de la constitution »

GUINÉE  /  27 Oct 2019

Réagissant à la dernière sortie médiatique du Président guinéen dans un journal français, le président de l’UFR, dans un tweet en date de ce samedi, évoque la thèse d’une préméditation lorsque le Chef de l’Etat de la Guinée affirme : « Dans les autres pays où il y a de nouvelles Constitutions, il y a eu beaucoup de manifestations, il y a eu des morts, mais ils l’ont fait », note-t-il dans cet entretien.

Selon l’ancien premier ministre : « A. Conde dit vouloir tuer les guinéens opposés à la « modernisation » de la constitution. Cela s’est passé ainsi ailleurs dit-il. Donc les tueries étaient préméditées », tranche Sidya Touré.

Mais pour lui, « Le peuple s’est prononcé contre, il veut nous l’imposer par »la force des baïonnettes »mais pourquoi ? », s’est-il interrogé avant de conclure par le célèbre slogan des contestataires : « Amoulanfé », a-t-il posté sur son compte tweeter.

Avec Mosaique Guinée