conakrytime

Nucléaire: 1,5 milliard de plus pour les soudures de l'EPR de Flamanville

AFRIQUE & MONDE  /  9 Oct 2019

La facture du réacteur de troisième génération va s'alourdir pour atteindre 12,4 milliards d'euros.

Les déboires continuent pour EDF avec l'EPR. Après les problèmes techniques, les accidents de chantier, la facture va encore s'alourdir pour le réacteur EPR de Flamanville, dans le nord de la France. Il faudra 1,5 milliard d'euros de plus pour régler les défauts de soudures, a annoncé le groupe mercredi 9 octobre dans un communiqué.

L'électricien explique que l'Autorité de sûreté du nucléaire (ASN) lui avait demandé de reprendre huit soudures défectueuses à des endroits particulièrement importants. Après avoir étudié trois scénarios différents, l'entreprise indique avoir priviligié l'utilisation de robots opérés à distance, « conçus pour mener des opérations de grande précision à l'intérieur des tuyauteries concernées ».

Au total, le coût du réacteur de troisième génération s'élève désormais à 12,4 milliards d'euros, plus de trois fois plus que l'estimation initiale. Initialement prévu pour 2012, EDF prévoit désormais « une date de chargement du combustible à fin 2022 ».

Avec AFP et RFI