conakrytime

La pénurie d'essence s'étend dans l’Ouest de la France suite aux blocages

AFRIQUE & MONDE  /  2 Dec 2019

L’essence commence à manquer à la suite de blocages en Bretagne (Ouest) par les professionnels du BTP de plusieurs dépôts pétroliers. Le ministère de l’Économie propose de rencontrer les manifestants pour trouver une solution.

La réunion proposée par le ministère devrait en principe se passer en présence de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie. Toutefois, la tenue de la rencontre n'est pas sûre, certains bloqueurs en acceptent l'idée, mais exigent de voir plutôt le Premier ministre, Édouard Philippe.

Depuis jeudi 28 novembre, plusieurs sites bretons restent bloqués par des professionnels des travaux publics qui protestent contre la perte prochaine d'un avantage fiscal sur le carburant.

Des blocages qui durent

Ce week-end encore les blocages avec des camions et des engins de chantiers se poursuivaient près de Rennes, à Brest et à Lorient, entraînant la fermeture de stations-service par manque d'approvisionnement. Dès vendredi 29 novembre, des files importantes se sont formées devant les pompes à essence, de nombreux automobilistes craignant une pénurie.

Selon le quotidien breton Le Télégramme, la pénurie d’essence s’est étendue dans le week-end. Le manque d’essence est passé de quelques stations à côté de Brest et Quimper à de nombreuses stations dans toute la Bretagne. Pour fluidifier l'approvisionnement, le gouvernement a pris un arrêté permettant pendant quelques jours aux transporteurs d'hydrocarbures de dépasser de deux heures leur temps de conduite quotidienne. Dans le même temps, la préfecture du Finistère a pris aussi un arrêté pour permettre un approvisionnement aux véhicules prioritaires dans la région.

Avec RFI