conakrytime

Scandale à Porto Rico après la découverte d’aide humanitaire non utilisée

AFRIQUE & MONDE  /  21 Jan 2020

Un entrepôt rempli de fournitures d’urgence a été découvert à Porto Rico, territoire américain ravagé par l’ouragan Maria en 2017. Une partie de l’aide humanitaire n'aurait pas été distribuée. Cette affaire attire une nouvelle fois l'attention sur la gestion des catastrophes naturelles par les autorités locales et par Washington.

Des tentes, des réchauds portables ou encore de l'alimentation pour bébés et des milliers de bouteilles d'eau partiellement périmées. La vidéo publiée samedi par un blogueur qui se fait appeler « El Leon Fiscalizador » sur Facebook a immédiatement déclenché un tollé à Porto Rico.

Car une partie de cette aide d'urgence était vraisemblablement destinée aux sinistrés de l'ouragan Maria qui a fait 3 000 morts à l'automne 2017. Dès le lendemain, la gouverneure Wanda Vazquez a tenu une conférence de presse. Elle a annoncé l'ouverture d'une enquête et les limogeages du chef de l'agence locale de gestion d'urgence et du secrétaire au Logement.

« Nous avons pris plusieurs mesures rigoureuses pour que cela ne se reproduise plus. C'est inacceptable. L'indignation que ressent ce peuple, je la ressens aussi », a déclaré Wanda Wazquez.

Manifestation de colère

Si l'indignation est aussi forte, c'est que cet entrepôt rempli d'aide d'urgence a été découvert à Ponce, une municipalité durement touchée par une série de séismes ces dernières semaines. Plus de 5 000 personnes vivent encore dans des camps à ciel ouvert et beaucoup d'entre elles se sont d'ailleurs ruées vers l'entrepôt pour le piller.

Des centaines de personnes ont manifesté lundi, en tapant sur des casseroles dans la capitale, San Juan, pour réclamer la démission de la gouverneure. À l'image du mouvement de juillet 2019 qui avait mené à la chute de son prédécesseur.

Avec RFI